zero dechet avec enfants

Pêle-mêle Le zéro déchet avec des enfants

Le Zéro Déchet est décidément à la mode, on le voit et en entend parlé un peu partout. Il est vraiment difficile de passer à côté. Mais plus qu’un effet de mode, c’est une véritable prise de conscience qui émerge. Nous le savons, nous traversons une crise environnementale. Depuis des années, la plupart d’entre nous a attendu que les solutions viennent d’ailleurs. Mais les choses se sont aggravées et les autorités, les politiques, les administrations… bref, les personnes qui sont censées trouver les moyens de résoudre cette crise, peinent à le faire.

C’est pourquoi, le « zéro déchet » fait des adeptes car c’est une façon à notre petite échelle de pouvoir agir, faire quelque chose pour notre environnement et notre santé.

Comme dit le colibri: « je le sais, mais je fais ma part ».

Le Zéro Déchet: y aller progressivement

Alors passer de 2 grosses poubelles par semaine au zéro déchet ne se fait pas en un claquement de doigts, vous vous en doutez. Pour y parvenir, il faut y aller progressivement et sans pression. D’autant plus lorsqu’on est jeune parent. On découvre bien souvent la tendance du zéro déchet en devenant parents: c’est souvent à ce moment là que l’on commence à réfléchir à sa façon de consommer. C’est en tout cas mon cas personnel et ce que je peux observer autour de moi.

Mais alors qu’un bébé génère énormément de déchets, rien qu’avec ses couches, comment est-il possible de se mettre au zéro déchet avec des enfants en bas âge? Cela peut être très décourageant mais il faut prendre du recul et y aller étape par étape, décider de faire ce que l’on se sent capable de faire. Car dites-vous bien que prendre conscience de notre impact sur l’écologie et remplacer le jetable par du durable, c’est déjà un progrès!

La règle des 6 R

Pour se mettre au Zéro Déchet, il faut avoir en tête la règle des 6R pour un comportement éco-responsable au quotidien.

Refuser / Remplacer

Commençons par refuser tout ce qui est jetable ou à usage unique et qui peut se remplacer très facilement: le gobelet en plastique, le sac plastique, le sac en kraft de la baguette, la touillette, le papier alu, les produits sur-emballés…

Investissez dans un mug thermos, ayez toujours un tote bag (ou sac en toile) pour faire des courses d’appoint, mettez votre baguette dans votre tote bag ou fabriquez-vous un sac à pain, mettez votre sandwich dans une lunch box, faites vos cookies maison…

De manière générale, fuyez les produits à usage unique!

Réduire

Nous vivons clairement dans une société de consommation basée sur la croissance: ce qui veut dire toujours plus, comme s’il n’existait pas de limite à la croissance, hors nos ressources sont bien évidemment limitées. Et avons-nous réellement besoin de toutes ces choses, comme voudraient nous faire croire toutes ces publicités et les marques qui les créent?

« Vivre mieux, avec moins », « Ni trop, ni trop peu », « J’achète moins, je vis mieux »… Pas mal de sloggans nouveaux, à vous de trouver le vôtre!

Et par là, mettre plus de valeur dans ce que vous achetez, fabriquez: posséder moins mais mieux.

Ré-utiliser

Nous (ou plutôt l’Industrie) avons produit jusqu’ici énormément de biens de consommation. Nous sommes envahis d’objets en bon état qui n’ont plus d’utilité, pour nous en tout cas. Ayons le réflexe de donner, troquer, revendre (il y a maintenant tellement de sites pour ça). Et à l’inverse, ayons le réflexe de s’orienter vers le marché de l’occasion (le Bon Coin, les brocantes, les vide-dressing) ou de la location pour les meubles, l’équipement bébé/enfant, les jouets, les vêtements, l’électro-ménager…

Réparer

(Presque) tout se répare. Réparer plutôt que jeter: les vêtements, les meubles, l’électro-ménager. Il y a un trou dans votre pull? Thermo-collez-y un écusson! Un trou au niveau des coudes? Achetez des coudières et demandez à une couturière de vous les poser. Entrez dans une mercerie: vous y trouverez le matériel et les contacts. Votre grille-pain vous a lâché? Direction un repair café pour trouver de l’aide pour le réparer! Les solutions ne manquent pas /plus.

Recycler

Ne vous interdisez pas d’utiliser des produits à usage unique mais choisissez autant que faire se peut des matériaux recyclables! Pour cela fuyez le plastique et privilégiez : le verre, le carton, le bois, l’inox…

Les avantages du zéro déchet pour la santé

Conséquence très positive du zéro déchet, en plus de la protection de l’environnement bien sûr: la protection de notre santé!

En préparant vos petits plats maison, en faisant vous-même le goûter des enfants… vous savez exactement ce qu’il y a dedans! Finis le sucre, le sel et le gras cachés!

En buvant l’eau du robinet ou des bouteilles en verre consignées, pas de risque d’ingérer des éventuelles particules du plastique de la bouteille.

En récupérant d’anciens meubles, les risques d’être exposé à des produits toxiques émanant des panneaux à particules utilisés pour fabriquer les meubles des grandes enseignes de décoration, sont largement réduits!

En choisissant des vêtements de seconde main, les risques d’être exposé aux produits toxiques utilisés pour la teinture des cotons, laines, ou autres procédés de traitement des jean’s sont aussi largement réduits car ces vêtements aurons été lavés des dizaines de fois avant que vous ne les portiez!

Le DIY

Un de vos alliés pour vous mettre au Zéro Déchet sera votre machine à coudre! Pas la peine d’être une couturière professionnelle pour investir. Il en existe des basiques, pour faire des lignes droites c’est très bien! Celle-ci, une Janome Harmony, a été dégotée sur le Bon Coin bien évidemment (une petite mamie qui n’y voyait plus assez clair pour continuer à coudre)! Et cerise sur le gâteau: elle est de couleur mint ;)

Une petite machine à coudre pour faire ses pochons / sacs à vrac, ses lingettes lavables, ses essuie-tout,… cela deviendra rapidement addictif!

machine a coudre janome harmony

Le shopping zéro déchet:

Les boutiques dédiées à un mode de vie plus écologique et responsable sont de plus en plus nombreuses. Cosmétique naturelle, épiceries en vrac, ateliers pour apprendre à réaliser ses propres produits maison, équipements pour une vie zéro déchet… Les solutions ne manquent plus!

Parmi ces boutiques:

A Lille:

Ethics: une petite boutique bien sympathique. Vous y trouvez une multitude de produits (shampoing solide, sacs à vrac, bee wrap, couches lavables…) à tendance zéro déchet mais aussi les précieux conseils de Perrine et Emma. Elles animent également divers ateliers : savon, cake vaisselle, pastilles lave-vaisselle mais aussi autour de l’allaitement maternel et la pédagogie Montessori par exemple. Retrouvez- les au 626 avenue de Dunkerque à Lomme.

ethics lille lomme

Mademoiselle Biloba: un endroit unique et canon pour apprendre à réaliser ses cosmétiques, soins naturels et produits ménagers, au 104 rue de Saint-André dans le Vieux-Lille. La fondatrice Pauline, une fille sans poudre de Perlimpinpin, vous accueillera avec sa bonne humeur et ses super conseils pour avoir toutes les bases!

mademoiselle biloba atelier cosmetique naturelle

Day by Bay: Cette petite épicerie est devenue un rendez-vous hebdomadaire. Vous y retrouverez un large choix de produits et le tout en vrac. Apportez vos bocaux ou prenez ceux mis à votre disposition, pesez-les et remplissez-les, il n’ y a aucun minimum de quantité. Alice, Olivier et Charlotte seront là pour vous aider et vous conseiller sur la démarche zéro déchet. Ils vous attendent au 384 rue Léon Gambetta à Lille.

day by day lille epicerie vrac

En ligne:

Lamazuna: pour une salle de bain zéro déchet! Vous y trouverez tout ce qu’il faut: des cosmétiques solides (shampooings, dentifrices, pains de rasages…), des lingettes démaquillantes, des éponges de konjac, des brosses à dents rechargeables à manche à 70% végétal, des oriculis, des mouchoirs en tissus…

lamazuna cosmetique solide vegan

Mes courses en vrac.com:

Une toute nouvelle boutique physique pour faire ses courses en vrac mais aussi en ligne! Tout pour une maison zéro déchet et respectueuse de l’environnement.

NB: livraison partout en Europe dans des cartons issus du recyclage bien sûr!

mes courses en vrac

Nos mises en application:

Cotons démaquillants lavables: des petits carrés d’éponge de bambou associés à un joli tissu. Ceux-ci viennent de chez Une Invitée Dans Mon Atelier. J’ai juste récupéré deux petites boites en plastique Ikea que j’avais déjà: une pour les cotons propres, une pour les cotons sales.

lingettes demaquillantes lavables

Essuie-tout lavables: ici, des essuie-mains du commerce coupés en deux. Un panier pour y mettre les essuie-mains propres et un autre, différent de préférence (!), pour les essuie-mains usagés qui seront lavés en machine avec le reste du linge.

NB: choisir un coloris foncé de préférence pour éviter les éponges blanches qui deviennent grises….

essuie-tout lavables

Lingettes lavables pour les fesses de bébé: sur le même principe que les lingettes démaquillantes > une face en éponge de bambou, une face en tissu (à prendre dans vos chutes de tissus bien évidemment). Les dimensions de celles-ci sont de 10 cm sur 15 cm.

lingettes lavables bebe

Shampooing solide: on le trouve souvent sans emballage ou dans un emballage en carton (c’est déjà ça de plastique en moins!) et il est composé d’ingrédients facilement dégradables. Une fois que j’ai trouvé le shampoing adapté à mes cheveux,  j’ai pu espacé les lavages et ainsi conserver mon shampoing plus longtemps que celui en bouteille. En général, l’équivalent de 2 flacons et donc 2 fois moins de déchet!

shampooing solide pour cheveux normaux au sapin argente

Oriculi (coton tige): Utilisé depuis toujours au Japon et en Chine, ce petit instrument remplace le coton tige. Il existe en métal ou en bambou. A la maison, nous avons une préférence pour le bambou car doux et non froid comme peut l’être le métal. Il suffit juste de nettoyer le cérumen à l’entrée de l’oreille. Les enfants adorent, les petites chatouillent sont très appréciées!

oriculi cure oreille ecologique en bambou

Courses en vrac: collectez tous les bocaux que vous pouvez, une fois arrivé en boutique, il faudra peser vos bocaux avec le couvercle et y noter le poids « au cul » du bocal avant de les remplir, puis prenez ce que vous voulez, juste ce dont vous avez besoin.

courses en vrac zero dechet

Pochons pour les courses: pour le pain à la boulangerie (et il bien possible que votre pain vous coûte moins cher car certaines boulangerie déduisent le prix de l’emballage si on vient avec son contenant!), pour les fruits et légumes du marché…

pochons courses en vrac

Gourdes réutilisables pour compote et boisson

gourdes reutilisables compote boisson enfants

Lessive liquide et produits ménagers maison

La lessive liquide est le premier produit ménager maison que j’ai voulu tester. Ayant une petite fille à la peau atopique et moi-même la peau très sèche, je fais attention depuis très longtemps à la lessive du commerce que j’utilise. Maintenant en la faisant moi-même, je sais exactement ce qu’il y a dans ma lessive liquide: de l’eau, des paillettes de savon, des cristaux de soude et de l’huile essentielle de pamplemousse, de citron et de lavandin (recette apprise lors d’un atelier chez Mademoiselle Biloba!).

Une petite appréhension tout de même: arriver en rupture de stock de lessive liquide et ne pas avoir le temps d’en refaire. Mais cela ne m’est jamais arrivé, tellement faire sa lessive liquide est simple et rapide!

Pour ce qui est du reste, je n’ai pas encore tout remplacé (seulement ma crème à récurer, mon nettoyant multi-usages) mais avec très peu d’ingrédients il est possible de réaliser l’ensemble des produits ménagers dont on a besoin.

Selon les experts il faut:

  • du vinaigre d’alcool
  • du bicarbonate de soude
  • de l’acide citrique
  • du savon noir
  • du savon de Marseille
  • des huiles essentielles de votre choix

faire ses produits ménagers maison

Charbon actif végétal: Finis les bouteilles en plastique! Avec le charbon actif, il est possible de filtrer l’eau du robinet. Pour une qualité optimale, il faut laisser le charbon 8h dans l’eau. Il absorbe une bonne partie des produits chimiques et libère certains minéraux tels que le magnésium et le calcium. Une fois les 8h écoulées, je verse l’eau filtrée dans la fontaine (les enfants adorent se servir seuls!) pour libérer la carafe et repartir pour un cycle de 8h. Cerise sur le gâteau, il débarrasse l’eau de son petit goût pas toujours apprécié. On recommence cette manipulation pendant 6 mois et le charbon finira son cycle au pied des plantes ou dans le composteur.

NB : Pas de panique si vous veniez à ingérer des particules de charbon, il est actif contre les troubles digestifs.

charbon actif

Paquets cadeaux en tissus: les furoshiki 

Pour transporter la lunch box, ramener les courses à la maison ou offrir un présent, le furoshiki fait parti du quotidien des japonais. Utilisé comme paquet cadeau, il fera son petit effet.

Comment nouer le furoshiki :

Partez d’un carrée de tissu de 50 cm x 50 cm (ou 70 cm x 70 cm en fonction de la taille de l’objet). Si vous piochez dans votre réserve de tissu, faites-lui un joli ourlet tout autour.

  1.  Placez le furoshiki, avec les coins devant vous, tel un losange
  2. Rabattez les 2 coins face à vous afin de former les bords de votre emballage et positionnez votre objet
  3. Envelopper celui-ci tel que vous le feriez avec un papier cadeau ordinaire
  4. Maintenez votre paquet et rabattez les deux derniers côtés vers le centre
  5. Effectuez un premier nœud, puis un second. Si les « oreilles » sont trop longues, repliez-les afin de former un joli nœud papillon
  6. Ajustez le tissu si nécessaire et T-A-D-A-M! Voici un paquet cadeau qui en mettra plein les yeux…

Pssss… plus de photos juste en dessous pour bien comprendre ;)

furoshiki emballage tissu japonais

tuto furoshiki step 1 et 2

tuto furoshiki step 3 et 4

tuto furoshiki step 5 et 6

tuto furoshiki step 7 et 8

tuto furoshiki

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux

Donnez votre avis