gigoteuse bebe oeko-tex

Pêle-mêle La certification oeko-tex

La première fois que j’ai vu le terme « Oeko-tex » c’était en lisant la description de la fiche produit d’un joli berceau. Certification Oeko-tex?? Qu’est-ce que cela pouvait bien dire? Je n’en avais absolument aucune idée mais je voulais en savoir plus bien évidemment. Il s’agissait quand même du premier achat pour mon bébé! J’ai donc tapé « oeko-tex » sur Google ;) Grosso modo, j’apprends rapidement que c’est une certification qui garantit l’absence de substances nocives. Les matières textiles utilisées pour le tour de berceau, la couverture de bébé et le coussin chaise haute étaient sans substances nocives ou toxiques.

La certification Oeko-tex

C’est là que je réalise que si certains produits sont contrôlés et certifiés sans substances nocives, forcement d’autres ne le sont pas. Alors non seulement, il est difficile d’imaginer les conditions dans lesquelles sont fabriqués nos vêtements, articles de maison… et tout produit manufacturé, et difficile de savoir où ils sont produits mais en plus ils peuvent être faits à partir de matières comportant des substances pouvant nuire à la santé ou à l’environnement! Prenant conscience de ça (effectivement, avant d’avoir un enfant je ne me posais pas ces questions là…), il était pour moi quasiment impossible de ne plus me demander d’où venaient les produits que j’achetais et avec quoi ils étaient faits. Mon regard était naturellement attiré par ce label.

certification oeko-tex 100

Label oeko-tex 100

Mais alors qu’est-ce qu’il y a dernière le label Oeko-tex?

Un produit peut porter le label Oeko-tex s’il a reçu la certification après des tests satisfaisants. Précisons que le label est attribué et géré par Oko-Tex, et contrôlé par des organismes indépendants. Ce label certifie que le produit est exempt de toute substance nocive pour la santé et pour la peau (c’est ce qu’on appelle l’écologie « humaine ») : c’est le label oeko-tex standard 100. Info importante pour les mamans et les papas: il y a plusieurs niveaux de certification et le plus élevé, celui pour les bébés, est le niveau 1. Mais rien ne précise que les substances utilisées sont respectueuses de l’environnement. En effet, nous ne sommes pas dans un processus de fabrication écologique.

C’est le label Oeko-tex standard 1000 qui certifie une fabrication non polluante au sens écologique du terme. Mais cette certification s’adresse aux sites de production d’entreprises textiles. Vous ne verrez donc pas de produits labellisés Oeko-tex standard 1000. Sinon c’est une grosse erreur !

La confiance textile

La certification Oeko-Tex a donc pour but de rassurer les consommateurs sur la qualité des produits textiles qu’ils sont amenés à acheter. Des tests ont été pratiqués et valident la non toxicité des produits. Il faut aussi savoir que le label est attribué par produit et non par fabricant. Celui-ci est donc tenu de faire tester et approuver tous ses produits s’il souhaite obtenir le label pour chaque produit. Par ailleurs, le label a une validité de un an.

On peut tester les matières premières (tissus, fils, biais, boutons pression…) comme les produits finis.

Une marque ou un créateur, notamment un créateur pour bébé comme Cocoeko, peut alors informer ses clients que les produits proposés sont confectionnés avec des matières certifiées oeko-tex: du tissu à l’étiquette tissée avec le logo en passant par la fermeture éclair, tout peut être certifié oeko-tex! Et il est aussi possible de faire tester et certifier un produit fini. Celui-ci sera donc testé dans son intégralité: tous les composants et accessoires du produit seront testés en labo. Mais vous imaginez aisément combien ces tests sur produits finis peuvent être fastidieux et onéreux pour les marques. C’est la raison pour laquelle vous n’en trouverez pas (ou alors je vous mets au défi de m’en trouver un!).

Grâce à ce mode de fonctionnement et à des tests rigoureux, le label international Oeko-tex s’est imposé comme le leader mondial des labels « santé » dans l’industrie textile.

Nous ne sommes donc pas dans le bio, ni l’écologique mais bien dans le respect de la santé et de la peau. Et c’est déjà pas mal!

Cet article vous a plu ? N'hésitez pas à le partager sur les réseaux sociaux

Donnez votre avis